Andrea Blanar (2017)

Mon parcours artistique emprunte aux formes symboliques de la fenêtre, de la porte et de la boîte pour évoquer le flux et le reflux des marées alors que la présentation de mes œuvres fait écho aux arts du Moyen-Âge. Les objets iconiques que je crée prennent deux formes : d’abord, celle de l’autel comme lieu méditatif pour les pièces tridimensionnelles et ensuite, celle des parchemins et murales pour les œuvres bidimensionnelles. C’est dans l’entrelacement de petites sculptures d’argile, d’algues et d’herbages marins, de sable et d’objets trouvés ou ramassés le long des rives que j’intercale mes récits personnels. L’ensemble se veut un hommage à la sacralité des marais salins.

Lorsque je réunis des éléments au pouvoir évocateur, je renouvelle avec une ancienne tradition d’assemblage pratiquée jadis dans de nombreuses cultures. Par la réalisation de mes autels de méditation, je renoue avec mon moi intérieur tout en me plaçant dans le continuum universel de la vie. Les figures et les symboles qui s’y trouvent me nourrissent spirituellement et sont le ferment qui me lie vers un ordre supérieur. Devant l’incertitude et la précarité de l’existence humaine, je cherche à sonder les grandes vérités.

 

 

As my work journeys through windows, doors and boxes, echoing the rise and fall of coastal tides, my work remains informed by medieval artifacts.  The “icons” that I create are either multimedia 3 dimensional shrines or 2 dimensional scrolls and wall works that are layered with personal narrative and then embellished with clay sculpted pieces and found objects, grasses seaweed, sand and other objects found by the sea. They express homage to our sacred salt water marshes.

By placing evocative materials into an enclave, I connect to an ancient ritual shared by people across all cultures. Within these shrines I find self-connectedness while situating myself within the universal continuum of life. The images and symbols contained within the shrine offer both spiritual nourishment and a source from which   I can link to an eternal order. The ever-changing, uncertain quality of human existence can now be reframed into meaningful truths.